Ce(ux) qu’il faut aller voir …

Après une période compliquée (et c’est un doux euphémisme), il est temps d’aller voir ce qui se passe dans le monde d’après et de revenir aux sources. Toute la filère musicale a besoin de soutien et ne pourra continuer qu’avec la participation du public que nous sommes. Profitons-en pour sortir, aller voir les spectacles et expositions nombreux cet automne. Il y a aussi de  belles découvertes musicales à faire.

Du 4 au 8 octobre – Le Montrouge Paris Guitar Festival 2021 / Salon de la belle guitare Montrouge

EVENT FACEBOOK / Infos et programmation : Site Paris Guitar Festival / Programmation Artistes 2021

Organisé par l’association éponyme Guitares Au Beffroi, amoureux de la guitare sous toutes ses formes, le Montrouge Paris Guitar festival est fait pour vous ! Ce festival international de guitares s’adresse « à tous ceux qui en pincent pour les cordes ». Présent sur une semaine, occupant les 4 étages du Beffroi de Montrouge, le festival présente, en soirée, 4 concerts de prestige et, en journée, le Salon de la Belle Guitare, un salon – exposition – démonstration de guitares d’artisans, luthiers sélectionnés pour leur savoir faire et leur production haut de gamme, avec 40 concerts de démonstration et 7 salles d’essais isolées.
Ce festival s’intéresse à tous les styles de guitares, acoustiques ou électriques, (du classique au rock en passant par le jazz, le flamenco, la chanson, le country blue grass, etc.) et de manière plus élargie, aux cordes pincées en tous genres (oud, banjo, ukulélé, mandoline, etc.) ainsi qu’aux fabricants d’amplis, micro, médiators, etc. Vous pourrez vous rendre également au SALON DE LA BELLE GUITARE, qui aujourd’hui, en France, est le plus grand rassemblement international de luthiers guitare : 3 salles d’expositions, plus de 100 exposants venus du monde entier, 50 concerts de démonstration, ateliers-rencontres, conférences, zones de test, salles d’essais isolées, etc. 

Le Jeudi 14 octobre – Jon Batiste au Badaboum Paris

NDLR le 7 octobre 2021 : nous venons d’apprendre par le tourneur AEG que le concert est ANNULÉ. Nous vous tiendrons informé en cas de nouvelle date parisienne.

EVENT FACEBOOK

Pianiste virtuose, chanteur, chef d’orchestre, éducateur et personnalité de télévision, Jon Batiste a passé sa carrière à ramener la musique à ses racines : proche de son public. Il a développé une aisance dans la musique jazz et populaire en collaborant avec Wynton Marsalis et Prince. En 2015, il est nommé d’orchestre et directeur musical du talkshow « The Late Show With Stephen Colbert ». Un nouveau tournant s’offre à lui en 2020 en apparaissant à plusieurs reprises dans la bande originale du film d’animation « Soul » (Pixar), ce qui lui vaut de nombreuses récompenses aux Grammys, aux Golden Globes, aux BAFTA et bien d’autres, aux côtés de Trent Reznor et Atticus Ross.« WE ARE », le dernier album studio de Jon Batiste parait en mars 2021.

Un opus qu’il proclame comme « le point culminant de sa vie jusqu’à aujourd’hui », hautement acclamé par le New York Magazine, Entertainment Weekly ou encore Forbes. Muni de ses cuivres et d’une voix groovy sans pareil, il affirme un projet rempli d’ondes positives dépassant les limites des genres musicaux du jazz et de la soul.

La venue de ce pianiste et jazzman de génie à Paris s’annonce forte en émotions et en groove !

Le Mercredi 20 octobre – Dominique Fils-Aimé au New Morning Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

J’ai découvert Dominique Fils-Aimé au festival Aurores Montréal en 2019, et cela a été un vrai et fort coup de foudre musical ! C’est pour moi, une des dignes héritières de grandes dames du Jazz que sont Billie Holiday, Etta James ou Nina Simone. Son superbe album « Stay Tuned » a accompagné avec beaucoup de douceur mes longues soirées d’hiver et de confirnement.

Cette chanteuse et auteure montréalaise de parents haïtiens caresse le Blues et la Soul avec beaucoup d’élégance. Dominique Fils-Aimé présente « Three Little Words », le dernier chapitre de sa trilogie inspirée par les héritages de la musique Afro-Américaine. Des tons minimalistes blues de son premier opus en passant par les couleurs jazz du second, son dernier album paru en février 2021 explore la palette émotionnelle de la musique soul d’hier à aujourd’hui.

Après avoir fait une entrée remarquée sur la scène musicale en 2018 avec « Nameless », Dominique Fils-Aimé a dévoilé « Stay Tuned! », deuxième album de sa trilogie en février 2019 sous l’étiquette Ensoul Records. Cet album incontournable a remporté plusieurs prix dont le JUNO pour le meilleur album de jazz vocal canadien, le Félix de l’album jazz de l’année au Gala de l’ADISQ au Québec, en plus de se retrouver sur la prestigieuse courte liste du Prix Polaris sur lequel elle se retrouve à nouveau avec son tout dernier album, « Three Little Words ». Ce dernier a été nominé dans les catégories ‘Album anglophone de l’année’ et ‘Réalisation de disque de l’année’ au Gala de l’ADISQ 2021.

Sur scène, que ce soit au Canada, en Europe ou aux États-Unis, Dominique Fils-Aimé séduit partout où elle passe grâce à son charisme et à sa voix suave et feutrée.

Le Mardi 2 novembre – Bernhoft au Café de la Danse Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

Découvert sur la scène de l’EMB Sannois dans un concert mémorable en 2012, je n’ai jamais décrochée de la musique de Bernhoft depuis. Ses plus grands titres tels que « Streetlights », « Choices », « C’mon Talk » ou « Stay With Me » ont accompagnées mes nuits sans discontinuer. Il est vraiment très difficile de ne pas résister à sa puissance vocale unique, groovy et chaleureuse. Le personnage est lui très singulier, avec une bonne dose d’humour, c’est un artiste hyper connecté avec son public, féru de musique soul 60s et 70s, multi-instrumentiste de talent, dont la musique live est une déflagration sur scène.

Sa musique est un savant mélange de groove R&B bouillonnant et de puissants refrains pop. Après avoir fait parti des groupes Explicit Lyrics et Span, Bernhoft s’épanouit en solo depuis 2008 et est devenu un personnage phare de la scène musicale norvégienne. Bernhoft de son vrai nom Jarle Bernhoft est né le 27 juin 1976 à Nittedal en Norvège. Il réside aujourd’hui à Oslo. Il joue de plusieurs instruments, chante et compose en anglais. Au milieu des années 1990, il rejoint le groupe local Explicit Lyrics avec lequel il sort trois albums. Par la suite, Bernhoft forme Span et obtient le succès en Norvège. Malheureusement la carrière du groupe ne décollera pas à l’international et celui-ci se séparera. Le 1er septembre 2008, Bernhoft sort son premier album solo : Ceramik City Chronicles, qui sera suivi par l’album 1:Man 2:Band, dont la moitié des pistes proviennent d’enregistrements d’un concert solo donné au Kampen Bistro, un café jazz d’Oslo.

Son deuxième album solo, Solidarity Breaks, est sorti en 2012 en France et il fait à cette occasion la première partie des concerts de Ben L’ Oncle Soul. En 2014, il effectue son premier passage au mythique festival Glastonbury et se produit sur BBC One avec sa chanson « Wind You Up ».  Par la suite, il réunit autour de lui un groupe (The Fashion Bruises) pour l’album Humanoid, avec la volonté de créer un son authentique et une œuvre brillante, lumineuse et insolente. Et la voix de Bernhoft n’a jamais aussi bien sonné ! Et sur scène, les chansons prennent réellement vie, faisant lever et danser le public. Telle est la connexion que souhaite établir l’artiste avec le public. Enfin, on notera que Bernhoft a effectué des collaborations avec des artistes comme Hanne Hukkelberg ou Dadafon. Il est apparu également avec le groupe Green Granadas sous le pseudonyme Hot Rod.

Trois années se sont écoulées depuis son album « Humanoid », et il revient en pleine forme avec son nouvel album « Dancing on my knees » publié le 10 septembre dernier. Neuf nouveaux titres qui confirment la puissance Soul vocale et musicale de Bernhoft, avec de futurs hits en puissance comme les titres « All My Loving », « Put Your Mojo On » ou encore « Opinionate ». Bernhoft est un maître dans l’art de savants mélanges entre des mélodies irrésistibles et délicates, à la fois pop et R’n’B très calibrées et des sonorités grooves imparables et indélébiles dans les oreilles.

Bref, si vous êtes amateurs de musique soul et R&B, vous ne serez pas déçus en allant le voir sur cène avec ses nouveaux titres !

Le Samedi 6 novembre – Guilhem Valayé et CENDRAR Bateau El Alamein Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

Un peu de chanson française avec l’artisan funanbule Guilhem Valayé en solo (echappé du groupe eponyme 3 Minutes sur Mer) et le duo formé par Franck Pech (auteur), Fred Métayer (compositeur) à l’origine du projet CENDRAR. Si vous êtes un amoureux des mots, des notes acoustiques et des coups de pinceaux qui vous emmène sur le chemin de la poésie, des textes ciselés, et de la chanson française dans ce qu’elle a de plus beau, alors venez et faites venir à ce concert qui promet de beaux moments d’émotion.

Le projet CENDRAR, publié en 2015, est le fruit de la rencontre de trois artistes : Franck Pech, Fred Metayer et André Palais. Ils donnent naissance à un livre-audio, mettant au jour la ville CENDRAR, peuplée d’histoires, d’histoires sans joie.  D’une mère célibataire neurasthénique, d’un brasero au bord de la crise de nerfs. On prend l’eau, jusqu’à ce qu’un  pyromane de ville marchande ne vienne tout emporter. Même si on se laisse bercer par cette poésie des ruines,  où la lampe de chevet,  le jean’s seconde main,  la canette de Red Bull et nos chaussettes orphelines offrent leurs derniers chants.

« De courts textes comme autant de balles percutants notre poitrine. Des mots agrémentés de dessins en noir et blanc réalisés à la peinture et représentants des scènes des années 60. Des têtes sans visage ou au contraire pleines d’expressions, une Cadillac avant et après un accident de la route, toute une imagerie nous rappelant que nous ne sommes que des fantômes de passage dans un monde d’adversités…. “Cendrar”, c’est d’abord un recueil de textes poétiques ayant pour fil conducteur la révolte, plus ou moins violente, contre une société qui se déshumanise peu à peu. Une sorte de pamphlet nous invitant à nous réveiller d’un rêve commun ... “Cendrar” est un véritable régal pour les sens. Des textes emprunts d’une poésie du quotidien à lire et à écouter, des pages glacées, l’odeur du papier, il ne manque que le goût (il va falloir bosser ça pour le prochain opus…). Le trio Franck Pech , Fred Metayer et André Palais nous offre donc un quasi-sans-faute. – Les petites chroniques d’Edelric« .

CENDRAR est à écouter, et se procurer sans tarder sur Bandcamp et le site LAMAO Editions.

Une voix grave légèrement écorchée, une guitare sèche, et des mélodies acoustiques douces sur des textes empreintés de gravité : Guilhem Valayé, est d’abord un auteur-compositeur-interprète, issu du groupe de chanson française, 3 Minutes sur Mer avec lequel il a évolué pendant quelques années. En 2015, il fait une incursion télévisuelle en participant à un télécrochet bien connu, qui le conduit en première partie de Zazie à L’Olympia ou encore sur la scène des Folies Bergères dans le spectacle Les Souliers Rouges (créé par Marc Lavoine). Après la fin du groupe 3 Minutes sur Mer (et la publication de 3 albums, dont le très bel opus « L’endroit d’où l’on vient »), il décide de se lancer en solo.

En 2017, il sort un premier titre en vidéo : « Balcon », à la suite duquel il donnera plus de 150 concerts en solo (chronique à lire ICI). En 2021, il est le lauréat du prix Grand Zebrock 2021 qui l’amène sur la scène de la Fête de l’Humanité en juillet dernier. Pour l’occasion, il sort de sa zone de confort « chanson française », en reprenant un ancien titre de l’artiste My Brightest Diamond qu’il affectionne particulièrement. Cette sublime chanson, c’est ‘I have never loved someone’ qu’il livre en session acoustique, à découvrir ICI. Il prépare actuellement un premier EP à venir fin 2021/début 2022.

Le Mardi 30 Novembre – Gunwood à la Maroquinerie Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

Je l’avoue, je suis totalement fan de ce groupe depuis leurs débuts en 2016, alors qu’il s’appelait encore Gunwood Circle, sur cette petite scène intimiste des 3 Baudets, puis en première partie de Hugh Coltman au Trianon en 2017. Ils ont fait du chemin depuis en France comme en Europe, sur la scène de grands festivals. Gunwood est un groupe qui se révèle sur scène, très energique et très mélodieux à la fois, dans un univers musical oscillant entre folk, blues et rock’n’roll et très influencé par la musique irlandaise.

Gunwood, ça pourrait être l’univers West Coast des pionniers n’oubliant pas leur Irlande natale. De ses croisements rock et folk, de son blues teinté d’influences celtiques, Gunwood tire un son rocailleux et diablement efficace. Le trio sort un premier album, Traveling Soul (2018), où sonnent le banjo, les harmonies vocales, les guitares folks et saturées avec une énergie sans pareille. L’âme de Gunwood s’exprime avec intensité sur scène et, après plus de 120 concerts avec Traveling Soul, ils reviennent à la Maroquinerie vous présenter leurs nouveaux titres. Leur prochain album est prévu pour la fin d’année 2021. Le titre « YE JACOBITES BY NAME », est le premier extrait de leur nouvel album, disponible sur les plateformes digitales. C’est un traditionnel écossais revisité par GUNWOOD, une sorte d’hommage à une musique qui leur est chère, à streamer ci-dessous :

A chaque fois, leur musique réchauffe l’âme et nous emmène très loin hors de nos contrées. Si vous voulez voyager, Gunwood vous donne rendez-vous sur la scène mythique de la Maroquinerie, à ne manquer sous aucun prétexte !

2 commentaires sur “Ce(ux) qu’il faut aller voir …

  1. Quel bonheur, égoïste certes, que le concert de Jon Batiste ait été annulé, car ce qui nous a été donné de voir au duc le 14/10, était un tel moment de grâce et de joie que j’en suis encore émoustillé ! 😉 David

    J'aime

    1. Merci beaucoup David pour être passé sur Pirouettes Sonores ! Parfois d’un malheur nait un grand bonheur et c’était clairement le cas avec cette folle soirée au Duc. Heureuse d’avoir fait ta connaissance 😉 Astrid

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.