Frédéric Petit, l’exposition photos

Cela fait longtemps que je suis le travail de photographie de Frédéric Petit. Je l’ai rencontré en concert, je ne saurais pas dire lequel, car nous en avons beaucoup au compteur. Mais on s’est souvent retrouvés à ceux d’un groupe « 3 Minutes sur Mer » dont nous avons en commun l’amour du répertoire et des albums. J’ai l’occasion de pratiquer moi-même la photographie en amateur mais ce n’est rien à côté du travail monumental exercé par les photographes professionnels qui délivrent une autre façon d’apprécier l’artiste au travers de leurs photographies. Et encore bien plus rare à mon goût ceux qui ont l’occasion de pouvoir exposer leurs œuvres.

carton2_site_web580-280_jpg

Pourquoi Frédéric Petit ? Tout bonnement parce que je pense que nous avons la même approche pour découvrir les artistes, cette passion qui nous anime en concert, de capter ces instants live, ces instantanés magiques qui procurent des frissons autant qu’une chanson. Une photo c’est aussi l’émotion, celle qui procure un souvenir furtif, cet instant T où bascule un concert, ce détail imperceptible à l’œil nu sur place et ce moment de grâce indicible de l’artiste qui rend son univers musical intemporel. Il est aussis amoureux que moi de la photographie en Noir et Blanc et s’est remis à la photo argentique (que j’ai cessé de pratiquer pour ma part).

Il m’a accompagné lors d’entretiens avec les artistes, comme Louis-Jean Cormier. Je fais confiance à son coup d’œil infaillible, à sa grande capacité à rendre sur photo l’ambiance d’un moment privilégié, j’apprécie  la complicité parfois qui nous lie le temps de quelques questions. Il fait ce que j’appelle de la photographie à taille humaine, loin des foules, des festivals bondés, dans des salles intimistes, où il tente de nouer de vraies relations, sans fard ni chichis,  avec celui qu’il shoote. J’aime aussi son exigence qui lui fera refuser de photographier dans des conditions impropres à sa requête de qualité, ainsi que son côté un peu bougon mais bienveillant. Voilà pour le photographe.

Fred Petit

Biographie

Très jeune, Frédéric Petit se découvre une passion pour la musique. A partir de 2012, il peaufine sa technique dans de nombreuses salles de concert parisiennes et s’oriente vers une photographie en noir et blanc intimiste d’Artistes qu’il affectionne.

Frédéric utilise le monochrome pour traduire l’émotion d’un visage par l’expression d’une lumière contrastée tout en douceur et minimaliste pour ne surtout pas brusquer.
Ses photos sont cadrées assez serré, comme pour figer dans le temps l’expression du regard, vecteur de communication et d’échange. C’est pourquoi il privilégie l’atmosphère des petites salles parisiennes propice aux rencontres avec des Artistes plus en quête de vérité que de notoriété.

En 2016, Frédéric Petit fait le choix de sortir de sa « zone de confort » en délaissant le numérique et apprend les techniques de la photographie argentique. Il concrétise ce retour aux sources par une photographie plus réaliste à travers une série de portraits d’ami (e) principalement, mais aussi d’êtres croisés au hasard ou lors de ses rencontres.

Enfin, il exerce ses talents auprès de médias comme Hexagone,  Francofans ou encore  pour le festival Aurores Montréal. Parfois, certains artistes lui demandent aussi d’utiliser ses photos (contre rétribution bien sur) pour leur promotion ou leur futur album. C’était le cas du chanteur KENT qui a réutilisé une photo de son concert par Frédéric Petit comme jaquette de son album « La Grande Effusion » publié en Avril dernier. Ou encore du livret de l’album de Louis Arlette « Sourire Carnivore ».

La-Grande-Effusion-Live-Digipack.jpg

L’idée d’exposer, très récente, prend forme à la Cantinella, restaurant qu’il affectionne, grâce à Nelson, le propriétaire des lieux qui lui donne carte blanche. J’avais raté cette première exposition et j’attendais avec impatience qu’il puisse renouveler l’expérience. Ce qu’il a fait à l’Espace Icare à Issy les Moulineaux du 21 juin au 6 juillet dernier, en partenariat avec l’Espace Icare et le Réacteur, et présentée par l’Association Amateur d’Art et la Galerie Angle de Vues. Il y a présenté des images de Arno, 3 minutes sur mer, Clio, Vianney, Zaza Fournier, Nesles, Mademoiselle K, No Money Kids, Radio Elvis, Robi, Bertrand Belin, Mathieu Lippé, Jeanne Added, Kent, Eddy de Pretto et Half Moon Run.

Expo Icare

Croyez-le ou non, mais me plonger dans ses photographies et en se concentrant un peu, on replonge directement dans le live de l’artiste. Le cadrage, la lumière permettent aussi de savoir de l’endroit où la photo a été prise. Le grain de la photo a aussi son importance, car elle met plus ou moins en valeur le visage ou certains détails de la photo. J’ai particulièrement été sensible à certains artistes qu’il a pu shooté à leurs débuts, là le marketing et l’identité visuelle de l’artiste ne sont pas une contrainte, ni la façon de poser ou de regarder. Tout est dans « le jus » sans artifices, et représente l’artiste dans sa vérité, quand il est habité par la chanson, là ou l’émotion transparaît malgré lui, là où la lumière ou l’ombre ne trichent jamais. Le talent de Frédéric Petit est de saisir ces instants précieux, de faire transparaître l’intensité d’un concert ou d’une chanson, et plus simplement de ravir les yeux, d’apporter une beauté naturelle, une certaine majesté tout en sobriété de l’artiste. J’attends donc avec un certaine impatience qu’il puisse donner une nouvelle fois à voir ses futures images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous souhaitez découvrir l’étendue de son talent, vous pouvez voir ses images sur son site internet et par la même occasion le nombre incalculable d’artiste et de groupes issus de la scène francophone et québecoise qu’il a photographié.

fredericpetitphotographies.com

Il est aussi très présent sur le réseau social : Facebook / Instagram / Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.