Qui je suis ?

Bonjour !

Alors oui parfois, il m’arrive comme tout un chacun d’avoir mes humeurs. Des fois j’en garde pour moi et puis d’autres  fois j’ai envie de les écrire pour mieux déposer ce fardeau un peu encombrant. Ce site est l’opportunité toute trouvée pour en déposer par ci par là, et pas seulement sur le monde la musique. Parce qu’il y en a des choses à dire sur ce monde très particulier. Chez moi tout commence en musique. Je vous entends déjà dire : « Quoi, encore une énième site sur la musique ? ». Oui, encore un autre. Bah oui, tous les avis sont dans la nature et j’avais très envie de partager les miens, voilà c’est tout. Pour bien en parler, il faut en être ou au moins avoir côtoyer ceux qui y travaillent régulièrement (qui sont d’ailleurs souvent dans l’ombre des artistes). Pour ma part, j’ai fait/je fais partie des 2 côtés de la barrière.

8779_447753911953236_820476764_nAvant d’être blogueuse, femme, ou encore maman, je suis avant tout une passionnée de musique, et plus globalement de tout ce qui tourne autour de la musique. Mon parcours personnel a toujours été imprégné de notes de musique, à croire que j’étais destiné à vivre dans cet univers. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours baignée dans la musique, en ayant eu l’oreille collée à la radio et en particulier sur l’électrophone familial qui distillait tout le temps déjà toutes sortes de musique, internationale ou francophone. Parmi les plus écoutés, la chanson française, Barbara et Brassens (que je connais presque par coeur), Brel, Moustaki, Nougaro, ou la variété des années 70. Ma mère était férue de Bob Marley (pour ne pas dire sa plus grande fan), Féla Kuti, Sydney Bechet ou encore Manu Dibango. Elle a eu la chance d’avoir travaillé d’abord dans une petite édition musicale, puis dans un petit label qui est deviendra plus tard un des premiers labels mondiaux. Adolescente, j’aimais plus aller en studio, ou l’attendre dans la maison de disques et écouter le dernier vinyl ramené quotidiennement  à la maison que les bancs de l’école. Je me souviens encore de ma rencontre avec Stephan Eicher (j’étais toute petite et je le trouvais gigantesque) à l’aune de son futur tube Déjeuner en Paix, où même de Nana Mouskouri offrant des roses au personnel à la fin de chaque année. J’ai même eu l’occasion de traîner mes guêtres dans les radios libres (oui, on les disait libres à l’époque) pour trouver un petit boulot. C’est grâce au groupe QUEEN, que j’ai vu en concert la première fois en 1984 à Bercy (qui sortait tout juste de terre) que j’ai eu mes premiers émois musicaux avec leurs  premiers albums. Ces émotions ne se sont jamais terminées depuis.  Cette éducation musicale aurait pu faire de moi une musicienne (j’adore les instruments de musique) mais finalement j’ai préféré rester une dévoreuse de musique qui est devenu avec le temps une dévoreuse de concerts et une passionnée de photos et de vidéos musicales. Je voyage régulièrement en Europe grâce et aussi pour cela. C’est un groupe américain (qui a eu son moment de gloire) au Royaume-Uni  qui m’a fait découvrir les dessous de la musique et qui m’a donné envie d’en savoir plus. Le déclic pour écrire dans un blog vient de là …

 

mantra du siteEcrire dans un blog ne va pas de soi, mais c’est tellement plus facile de partager ses émotions musicales, dans le calme de sa chambre, de communiquer ses découvertes à des auditeurs anonymes, et pas seulement quand on vous le demande souvent à la sortie d’un concert ou à table. Parce que c’est vrai que je suis intarissable sur les artistes et leur musique, probablement parce que cela m’a procuré mes plus incroyables et inestimables souvenirs de vie. Mon premier blog (AIETVBLOG) a vu le jour en 2009.  Il a émergé au moment où la blogosphère pointait le bout du nez, en particulier dans le domaine musical qui ne devenait plus l’affaire de quelques pointures émergentes dans le milieu de l’industrie phonographique.

J’y ai partagé une petite partie de mes aventures et escapades musicales sur ce blog pour mettre en lumière ce(ux/elles) qui m’a/ont marqué musicalement, que l’artiste soit connu ou pas et la plupart du temps là où il ne triche pas, en concert. J’y ai raconté également mes rencontres, humaines & artistiques avec des groupes émergents qui grâce à leur talent, étaient promis à un bel avenir sur la scène musicale. Pour leur donner un peu de visibilité sur cette immense toile qu’est Internet et surtout beaucoup d’espoir pour le futur. music connectingDe ce côté là, je me suis très investie sur la durée et certains ont fait du chemin depuis leur apparition sur mon premier blog. J’ai contribué à ce blog bénévolement et libre de toute contrainte mercantile à plusieurs niveaux (interview, session, live report, photos, etc.). J’ai aussi découvert la photographie de concerts, et des photographes qui m’ont ouvert à cet art difficile et exigeant sur le tard. Dans une  vie parallèle, j’ai aussi mis les mains dans le cambouis, en ayant « coaché » (d’autres diront managé) des jeunes artistes en développement.

Côté scène, j’ai programmé pour un mini festival de Folk ou présenté les artistes sur de petites scènes parisiennes, j’ai même été bénévole dans un festival à porter le matos, tenir les stands et tant d’autres activités annexes aux tournées d’artistes. Bref, cette palette d’expériences m’a ouverte à des environnements parfois techniques, parfois difficiles, qui rendent humbles devant la persévérance de groupes à vivre quoiqu’il en coûte de leur passion. Puis quand est arrivé Internet dans les années 2000, j’ai parcouru et écrit à coeur perdu sur des forums musicaux. J’ai même été administratrice de forums l’un dédié à la musique Folk et les autres à deux artistes français et anglais. Actuellement, j’endosse le rôle de Community Manager sur Facebook et Twitter pour un artiste britannique. 3808712685868_TlKDeF53_lMaintenant, après avoir écrit et partagé pendant presque 8 ans, j’ai eu envie de nouveauté, de recycler mes envies musicales, de découvrir d’autres sensations visuelles et sonores sur un nouveau support, plus pratique et adapté au partager de sons, de clips et d’images. Si le  moteur de ce nouveau site internet reste ma passion inébranlable pour ce que procure les notes de musique et la voix des artistes, je reste attachée à une certaine naïveté. Celle de croire qu’on peut parler de musique par passion, par volonté de transmettre un moment de plaisir musical même éphémère plutôt qu’une information formatée et redondante qui servira de buzz. Ce nouveau site ne sera pas la cinquième roue d’un plan Marketing. Je n’ai pas l’apparat de critiques musicaux surfaits et blasés, qui comme leur nom l’indique défendent leurs intérêts personnels et égocentriques au détriment de l’intérêt artistique. Vous comprendrez donc que je n’écris pas nécessairement sur la contrainte de dates de publications d’albums mais surtout quand l’envie d’avoir envie d »écrire me prends … J’aime l’idée que la musique soit un espace de convivialité et d’échange, autant celui des auditeurs-lecteurs que celui des artistes eux-mêmes. Même s’il m’arrive de pousser des coups de gueule en concert quand mon voisin prend la salle de concert pour un comptoir de bar en train de parler de son dernier week end dont tout le monde se fout.

Sur ce site, j’ai envie de faire des pirouettes, de passer d’un environnement artistique différent à un autre, sans être justiciable d’une ligne éditoriale quelconque que mes coups de coeurs subjectifs et assumés, même inconnus aux bataillons des labels. J’écris à mes temps perdus donc (peu importe si j’ai loupé le énième concert d’une méga star) sans me soucier du tic-tac des réseaux sociaux et de façon complètement artisanale. Mon écriture n’est ni lisse, ni  parfaite et ne réponds à aucun code journalistique. Au contraire, je tiens à cette originalité dans le « traitement » de mes papiers ! Je ne m’attache pas à une catégorie d’artistes, ni à une étiquette musicale  en particulier. Je traite les sujets musicaux (assez classiques somme toute) à la portée de mes oreilles et de mes yeux.

J’espère vous avoir convaincu de rester dans mon univers et  que vous trouverez ici de quoi éclairer votre curiosité, découvrir de nouveaux artistes, confirmer ou non votre avis sur les artistes que vous aimez ou que j’aimerais vous faire aimer … Pour faire court, ce sera surtout qui m’aime me suive !ob_7ef28a_sans-titre-1

Si vous aimez, ne surtout pas hésiter à partager comme Justin Bridoudou autour de vous, à y laisser vos commentaires (que je me ferais un devoir de lire et d’y répondre). Le plus simple est encore de vous abonner à la mailing liste du PirouetteSonores (sur la colonne latérale à gauche) pour lire en avant-première mes papiers et ne rien louper  ! Allez, chiche ?!

A vite !

LeFildAstrid

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.